Rendez-vous en terre inconnue

Découvrir  une  autre  partie  de  notre  pays  était  le  but  de  vingt  et  un élèves  pendant  une semaine. Le  voyage  a  commencé  le  lundi, 21 septembre 2015. Nous  avons  pris  le  train  à Baden et bientôt nous avons traversé le « Röstigraben » après la ville de Fribourg. Le but de notre  voyage était  Lausanne.  Une  fois  arrivés  à  l’auberge  de  Jeunesse  de  la  ville, nous avons  déjeuné  en  prenant  le  soleil  au bord de  lac  Léman. L’après-midi,  on a  eu  du  temps pour  se  promener  en  ville.  Avec  le  métro,  nous sommes allés  à  la  place  de  la  cathédrale. Nous sommes montés sur la tour du monument d’où on a eu une vue magnifique sur toute la ville et l’arc lémanique. A Lausanne, on a un grand choix comment passer son temps libre. Par  exemple, se  détendre  dans  un  des  nombreux  parcs, se  balader  le long de  rues de  la vieille ville et alléger son portemonnaie en achetant des souvenirs ou en mangeant une crêpe fraiche. Chaque soir, nous avons dîné à l’auberge de jeunesse.  

Mardi, on a eu le choix entre passer son temps en ville ou visiter le musée olympique situé à Lausanne.  Des sprints serrés, des plongeons parfaits, des sauts qui défient la gravité. Des larmes de déception et des frissons au moment de recevoir une médaille. Chaque moment des Jeux Olympiques est bien documenté dans ce musée. Pourquoi un musée olympique à Lausanne alors que les jeux olympiques n’y ont jamais eu lieu ? C’est parce que Lausanne est la capitale des Jeux Olympiques. L’après-midi nous avons visité le campus de l’université de Lausanne et  de  l’Ecole  polytechnique fédérale  de  Lausanne (EPFL)  pas  loin du  port  d’Ouchy.  Un  campus  très  international  où  on trouve  pour  chaque  intérêt  quelque  chose  d’étonnant, comme l’architecture du « Rolex Learning Center », se promener dans des corridors liés  à  des laboratoires  où  la  recherche  sur  le  cerveau  est très  avancée ou  absorber et respirer un peu de l’ambiance universitaire.  

Mais comment serait notre vie si nous ne faisions pas partie d’une société privilégiée ? Si on ne savait pas  comment  survivre  la  journée  prochaine ? Pouvez-vous imaginer  la  joie  d’un enfant, inquiet jusqu’à ce moment, après avoir reçu un message de ses parents. Nous avons découvert  toutes  ces émotions  au  musée  international  de  la  Croix-Rouge  et  du  Croissant-Rouge à Genève. Des témoignages et des photos peuvent raconter plus qu’un texte. Nous avons  eu  l’occasion  de  visiter  cette  merveilleuse  ville  pendant une  journée,  le  mercredi de notre séjour. En plus, je ne veux pas oublier de mentionner le jet à d’eau et les bureaux des Nations Unies que nous avons vus de l’extérieur.  

Pour aller au festival de Jazz  à Montreux, nous étions quelques mois trop tard. Mais ça n’a joué aucun rôle. Il vaut toujours la peine de visiter  cette jolie ville. Après avoir visité le château de Chillon, on s’est reposé sur le bateau et on a bien aimé la brise du lac Léman. Nous nous sommes émerveillés devant les vignobles en terrasse et les petits villages du Lavaux. On a aussi vu le siège social de la société Nestlé. Nous avons passé la dernière soirée dans la vieille ville, sur une terrasse d’un bar. On a eu temps de  passer en revue de toutes nos aventures.  

Lors  du  trajet du  retour  chez  nous,  nous  avons  fait  un  arrêt  à  Neuchâtel. Nous  avons  découvert en groupes bien motivés les secrets de la capitale du canton du même nom. Ce jeu de piste était organisé par le musée d’ethnographie de la ville de Neuchâtel. Mais personne n’a  pu  décoder  les secrets.  Quel  dommage !  Mais  on  a dû  le  supporter.  En  tout  cas, on a vraiment   pu   découvrir   beaucoup   de   lieux   intéressants   à   Neuchâtel.   Comme   petite satisfaction, on a mangé une glace au bord du lac de Neuchâtel et avec ce beau temps qu’on a eu pendant toute la semaine, la mauvaise humeur a très vite disparu.  

Découvrir la Romandie était une expérience inoubliable. C’était intéressant, rigolo et quelque fois  aussi  cette  expérience  a  donné  à  penser.  On  peut dire  qu’on  a  passé  une  semaine merveilleuse.  

 
Klosterstrasse 11 | CH-5430 Wettingen
T +41 56 437 24 00 | kanti-wettingen@ag.ch